SPONSORS

carte-samelec regal-palais_recto epis-tete theatre-des-bords-de-saone grafpik-recto bouchcouz-1 encartacelsite2017-h carte_dada

Solution 53 et problème 54

Les noirs jouent et gagnent

Serge Lacour a reconnu la 5ème partie du championnat du monde 1972 entre Spassky et Fischer et par conséquent a été le premier à m’envoyer la bonne réponse le soir même de la parution de ce diagramme. Il fut suivi par Jean-Luc Isoardo…

Bonsoir Boris

Il me semble que la solution est le sacrifice de déviation :

1.. Fd7 x a4

si 2. D x Fa4 alors  D xe4 avec les menaces D x g2 # et D x Fe1 # gagne car les blancs ne peuvent parer qu’un mat à la fois.

si 2. Db1 pour garder le contrôle sur e4 , Fa4 x Fd1, 3. Db1 x Fd1, D x e4  4. Dd2( pour parer le mat en g2 ) il y a , à mon avis , plusieurs manières de gagner en finale par exemple  C xg2 5. D xCg2, D x Fe1 + 6 Df1 +, D x Df1 7. R x Df1, Re7 gagne la finale . Le roi noir bloque le pion d5 et le roi blanc ne peut pas à la fois arrêter le pion a5 et un futur pion passé à l’aile roi .

Il me semble que c’est une victoire de Fischer mais je ne me souviens plus si son adversaire a abandonné après Fd7 x a4 ou s’il a joué un coup avant d’abandonner.

Bonne soirée

Amicalement

Jean-Luc

Effectivement le noirs profitent de la surcharge de la dame blanche 1…Fxa4; 2 DxF, Dxe4 et face à Fischer le meilleur coup est l’abandon

Le 54

Vous connaissez peut-être cette position…

« Maître Sibor »

Les commentaires sont fermés.