SPONSORS

regal-palais_recto grafpik-recto carte_dada bouchcouz-1 carte-samelec encartacelsite2017-h epis-tete theatre-des-bords-de-saone

L'exploit échiquéen de l'ACEL

L’ACEL qui joue en Nationale 3  s’est hissée en 16e de finale de la Coupe de France en gagnant face à une équipe qui joue les premiers rôles en Nationale 2

Sur le papier, avec 660 points cumulés de retard et une infériorité éloïque à chaque échiquier (-159 au premier échiquier, -246, au 2è,  -11 au 3è, et -244 au quatrième) l’issue de la rencontre ne faisait guère de doute…L’équipe couzonnaise après avoir été menée 0-2 remonte à 2 – 2 et, comme elle remporté la partie au premier échiquier, elle gagne sa place parmi les 32 meilleures équipes de la Coupe de France 2022

ACEL - STE-FOY séparée par l'arbitre

La rencontre débute comme prévu, par la domination des Fidésiens qui gagnent à l’échiquier numero 4.

L'échiquier 4, Grégory Yard (avec les blancs, 1814pts) contre Pierre Dubois (2058pts)

L’écart de classement est impressionnant (244pts) et, pour jouer l’attaque à fond, Grégory tente un sacrifice de sa dame au 25ème coup, accepté par son jeune adversaire qui a, semble-t-il, bien calculé les conséquences de l’attaque qui allait suivre. En manque de temps (5 minutes pour jouer 20 coups) l’acelien ne peut concrétiser son attaque, et c’est la première défaite de la journée.

À l’échiquier numéro 3 l’écart de points semble jouable, mais les résultats du très jeune Baptiste(12ans) montrent qu’il est bien meilleur que son classement et même, selon ses coéquipiers, le meilleur des quatre de l’équipe de Ste-Foy malgré son « faible » elo.

Échiquier numero 3, Philippe (avec les noirs, 1953pts) contre Baptiste (1964pts)

Philippe se sentait plutôt bien après l’échange de dames dès le 17ème coups, mais n’a pas su négocier la suite, et doit céder après une lutte acharnée, l’ACEL est maintenant menée 2-0 ! Mais il reste deux parties et donc 2 points à marquer pour gagner !!

L'échiquier numéro 1, Serge Lacour(avec les blancs, 2144pts) contre Franck Gertosio(2303pts)

À la table 1 , Serge Lacour, numéro 1 de l’ACEL avec un elo de 2144points est opposé à Franck Gertosio, numéro 1 de Ste-Foy avec un elo de 2303points !! Ils ont utilisé beaucoup de temps jusqu’au 19ème coup des noirs 19…Db4 , une petite imprécision due au manque de temps, suivie d’une faible réponse de Serge (20 Te2) qui  n’a pas osé le meilleur mais « peu clair » (20 Cg5) lui aussi par manque de temps. Au 29ème coup les blancs gagnent un pion mais ce n’est pas décisif, et c’est seulement au 34 ème coup que Serge « commence vraiment à croire à ses chances de gain  » de toute façon devenu obligatoire car Ste-Foy vient d’encaisser son deuxième point. Puis arrive le 40ème coup, celui de la délivrance du zeitnot avec une position gagnante pour les blancs qui se concrétise par l’abandon des noirs au 49ème coup, l’ACEL remonte à 1-2.

Nicolas Timotic (avec les noirs, 1990pts) contre Younes El Mchaouri (2236pts), la fin de partie sous les yeux du numéro 2 et de l'arbitre

Le gain au premier échiquier est nécessaire et même indispensable pour gagner le match, mais encore faut-il que  Nicolas gagne sa partie malgré ses 246 points de handicap !

Nicolas a débuté de façon très agressive et dynamique et finit par un avantage positionnel dès le 18ème coup. Au 31ème, il se pose la question « comment gagner la partie », en restant avec une tour contre un fou ! Il garde sa concentration et ne déambule pas dans la salle comme parfois il le fait quand il a l’avantage au temps et sur l’échiquier, et au 49ème coup les blancs abandonnent, l’ACEL remonte à 2-2 et gagne sa place parmi les 32 meilleures équipes de Coupe de France !!

J’ai pu faire ce deuxième article grâce à l’arbitre Hervé Lamy pour son compte rendu très détaillé, Philippe Champion pour la photo de fin de partie, Serge Lacour et Nicolas Timotic pour leur analyse, et je les en remercie.

« Maître Sibor »

1 commentaire pour L’exploit échiquéen de l’ACEL