SPONSORS

regal-palais_recto carte-samelec grafpik-recto epis-tete carte_dada encartacelsite2017-h bouchcouz-1 theatre-des-bords-de-saone

ÉCHECS, SUPERBE VICTOIRE FACE A VIENNE

ACEL ÉCHECS (Elo 15148) bat TOUR DE VIENNNE (Elo 15702) 3 – 2

Sur  le papier, la victoire de Vienne ne faisait aucun doute.  Inférieure à tous les échiquiers sauf aux premier et au huitième, aucun pronostiqueur n’aurait misé un kopek sur Couzon.

Et il aurait eu tort car les couzonnais ont montré une belle résistance, en particulier Pierre Molina à l’échiquier numéro 4, et finissent par obtenir une petite mais belle victoire contre une équipe qu’il n’avaient jamais battue !

Après les mignardises et le pur Brésil de bienvenue offerts par l’ACEL aux Viennois, le match est lancé à 14h15.

VIENNE, à gauche, COUZON à droites

Nicolas Timotic, dans une position critique, choisit le meilleur 18ème coup possible, l’abandon, et Vienne mène rapidement 1-0

C'est au noirs de jouer et il choisissent le meilleur 18ème coup...

Une heure plus tard, Serge Lacour (2157) assure son classement face à Roger Amato (2106) et donne le point d’égalisation.

Puis c’est au tour de Jean-Marc Kiecken (1813) de donner un deuxième point à l’ACEL, en faisant une belle perf contre Badoval (1934). Le Couzonnais mènent 2-1, mais il reste encore 5 parties en cours. Perturbé par un problème de pendule, Alexandre abandonne au 75ème coup à l’échiquier 3, Eric DIDIER ne trouve pas de solutions pour gagner au 5, au bout de 5 heures de jeu, ACEL 2 – VIENNE 2

L'échiquier 8, le seul où l'ACEL est en position dominante

Hervé Lamy, arbitre de la rencontre, avec un élo légèrement supérieur à celui de  son adversaire gagne logiquement au 44ème coup, ce qui permet aux Couzonnais de mener au score pour la deuxième fois de la rencontre. Claude Zilliox (1791) obtient la nulle contre Crapis (1857). Il ne reste plus qu’une partie, il suffit d’une nulle pour que les acéliens gagnent la rencontre…

Pierre Molina (1900pts), au 80ème, coup obtient la nulle face àKavim Nooshian (2052pts), et le score reste à 3-2 pour Couzon.

Pierre, le héro du jour, épuisé, change de maillot.

Après la victoire 5-0 obtenue la veille à AUREC, les coéquipiers d’Éric DIDIER se hissent à la quatrième du groupe 17, une bonne position pour le maintien, ce qui laisse le champ un peu plus ouvert au Directeur Sportif.

CLASSEMENT DU GROUPE  17

1 LYON OLYMPIQUE ÉCHECS    9PTS

2 CLERMONT  9

3 ROMANS  9

4 COUZON 9

5 VIENNE 7

6 AUREC  5

7 LOZANNE 5

8 CLEMONT ARVERNE 3

9 SANT JUST 3

10 EXEMPT 0

« Maître Sibor »


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*