SPONSORS

encartacelsite2017-h regal-palais_recto bouchcouz-1 grafpik-recto epis-tete carte_dada carte-samelec theatre-des-bords-de-saone

Deuxième journée de championnat, 27-27

Sur le papier, les couzonnais étaient supérieurs avec 2575pts contre 2258pts et une moyenne de 624pts contre 564pts mais l’équipe adverse était plus homogène,  Le numéro un de la formation couzonnaise  Julien REBY a rempli parfaitement son contrat en remportant ses quatre simples et le double avec Papazian, mais cela ne suffira pas à compenser la force du destin (les quatre belles du match on été perdues par les couzonnais).

Julien Reby, assure son classement

Pourtant la rencontre avait bien commencé avec une belle perf de PAPAZIAN (500pts) contre GUILBAUD (580pts) et les victoires normales de Reby et Chatain, mais un premier signe du destin fut  la perte 12-14 au 5ème set d’ Étienne HERREROS (529pts) face à GENIQUET (548pts) et l’ACEL menait 6 -4  après les doubles.

Les couzonnais mènent 6-4 a la sortie des doubles

Mais  la perte sévère (7 3 9) de Chatain et la défaite héroïque de Papazian (12-14 au 5ème set), annihile l’avance des couzonnais mais  le score est de 8 à 7 avant les trois dernières oppositions, la victoire était encore possible. Chatain cède au cinquième set mais Papazian gagne brillamment conte Tran(556pts) et l’ACEL mène 9 -  8. Étienne après un premier set déconcertant se ressaisit  mais lâche prise au cinquième set.

Après une courte défaite lors de la première journée, un nul à la deuxième…il suffit de suivre la courbe.

Rendez-vous le 20 octobre à Vaise.

« Maître Sibor »


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Faire un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces tags HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

*