SPONSORS

epis-tete grafpik-recto carte_dada bouchcouz-1 encartacelsite2017-h regal-palais_recto carte-samelec theatre-des-bords-de-saone

UN NUL DE RÊVE.

MIONS – ACEL 1 , 21-21

Amputée de deux titulaires par  rapport à la composition prévue pour assurer le maintien en Départementale 1 afin de ne pas se laisser distancer par l’Entente MTT-ACEL, dont  l’objectif de la saison 2014-2015 est la montée en Pré-Régionale dès la fin de la première phase, la formation couzonnaise s’attendait à une rencontre difficile à MIONS, et elle le fut, en particulier pour les deux remplaçants…

COLLET-TVERDENKO, un double intergénérationnel !

Pierre Collet, Président de l’ACEL, mais aussi ex-élève de l’ETT, ex- joker ACEL 1 en Régionale 4, encore classé 8 (839pts), a étonné ses partenaires du jour,  qui ne l’avaient jamais vu jouer, par la fluidité de son style, typiquement acélien…

Piecol, au centre (et au premier plan bien sûr), quand il était joker en Régionale 4 et portant le premier maillot du MUSÉE L'ORGANE, partenaire numéro 1 de l'ACEL

…mais qui n’a pas suffi à lui donner la moindre victoire.

Quant à son partenaire en double, il a fait ce qu’on attendait de lui à ce niveau, de la figuration. Il fut remarquable de précision dans l’arbitrage, d’une totale décontraction dans les simples, démonstratif dans la panoplie de ses coups techniques, quelques fois gagnants (en particulier la « poussette d’attaque »), mais,  toujours sous la dépendance d’Achille et la domination de  Dupuytren et donc dans l’évidente incapacité de gagner la moindre partie à ce niveau dans les simples, et malgré son intelligence de jeu dans le double (Piecol et Jojo perdent leur double 11/13, 06/11, 11/6, 10/12),  Joël Tverdenko (Jojo pour les intimes) classé 7 (730pts) n’avait rien à faire dans cette équipe, sinon prendre de belles photos !

Mais que fait le D.S. ?!

Inversement les deux titulaires ont été brillants…

Julien et Loïs, un double dominateur.

…Julien REBY classé 9 et Loïs KÉDOCHIM classé 9 (un double à 1947pts, comme un signe à leur entraîneur) se sont laissés surprendre à la première manche face au double Miolandais (1838pts) mais se sont vite ressaisis pour imposer leur domination et ont gagné leurs trois simples sans lâcher le moindre set et permettent à leur équipe de fêter l’équinoxe d’automne : 21-21 le 21.

Éviter la défaite en cette première journée face à une formation qui, la saison dernière, a  terminé dans le ventre mou de sa poule, est un bon premier pas sur le chemin du maintien. Selon le D.S., le 5 octobre, l’équipe aura retrouvé ses quatre titulaires et devrait s’imposer salle Joseph Chatain.

Quelques photos…

Julien Reby gagne ses trois simples 3/0.

Loïs Kédochim, toujours aussi impressionnant en top, gagne ses trois parties 3/0

Pierre, dans une position d'attente d'École, remarquable.

J.T. se demande ce qu'il fait là.

La deuxième journée de championnat aura lieu le dimanche 05 octobre, avec le déplacement de l’ENTENTE MONT D’OR TT – ACEL à VAISE et la réception de STE-FOY salle Joseph Chatain à partir de 9h.

Et vous trouverez toutes les infos et photos sur notre site et sur facebook.

« Maître Sibor »


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

2 commentaires pour UN NUL DE RÊVE.

  • Jules Le Flamboyant

    Article marrant. J’aurai bien aimé voir la si rare « poussette d’attaque », maintes fois reproduite, jamais égalée, qu’on ne voit qu’une poignée de fois dans sa vie.

  • NICOB

    Magnifique article ! Qu’ajouter, sinon qu’il est étonnant de voir que contracture et décontraction peuvent être compatibles ?