SPONSORS

bouchcouz-1 encartacelsite2017-h carte-samelec regal-palais_recto epis-tete grafpik-recto carte_dada theatre-des-bords-de-saone

KOUKI 26, la solution

L’inauguration de la nouvelle place de la Liberté , transformée en emplacement dédié au marché et peut être au stationnement des véhicules à moteur ,  est prévue en septembre 2014.  Cela s’était déjà passé en 2005…

Ce 26ème kouki évoque l’inauguration de la nouvelle place de la Liberté et de ses abords.

C KAN ?

JUILLET 2005

C OÙ ?

PLACE DE LA LIBERTÉ A COUZON AU MONT D’OR

C KI ?

MONSIEUR MICHEL SANGALLI, MAIRE DE COUZON AU MONT D’OR

Le même lieu en juillet 2014

Cela se passait en musique

Les travaux avaient commencé en novembre décembre 2004 et je me permets un petit rapprochement avec les travaux de juillet 2014. Au 2 rue de la République il y avait une mercerie…

Avenue Général de Gaulle, décembre 2004

Bar l'Écluse, février 2005

Juillet 2014

Février 2005

juillet 2014

Février 2005

Juillet 2014

Et sur le marronnier, il y avait une plaque, qu’est-elle devenue ?

Juillet 2014, il n'y a plus que l'indice d'une plaque

Pierre COLLET a été le premier à répondre :

Il s’est trompé sur la date mais sa réponse est la plus proche de la réalité par rapport aux autres participants. Il gagne donc une dégustation du navarin d’agneau  Sibor au 3 PHIL,  quand bon lui semblera, mais pas au delà du 12 août.

Un petit mot à Jules Le Flamboyant. Avant la transformation de la place en 2005, l’arrêt de bus était plus au sud, après les feux tricolores.

Félicitations à Marc Allardon, sur le chemin de Nicolas Bonin le Grand Maître du Commentaire koukiste.

Le kouki 27 paraîtra  le vendredi 1er août.

« Maître Sibor »

Rappel des autres réponses au kouki 26


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

1 commentaire pour KOUKI 26, la solution

  • Jules Le Flamboyant

    L’arrêt de bus était plus au sud ? Je ne savais pas :) C’est sûrement pour ça qu’il y a encore aujourd’hui deux feux l’un après l’autre en face de cet arrêt de bus alors. L’arrêt a bougé mais les deux feux sont restés.