SPONSORS

theatre-des-bords-de-saone carte-samelec encartacelsite2017-h carte_dada regal-palais_recto epis-tete bouchcouz-1 grafpik-recto

c'était en 2005

kaissekifontlà ?

C KAN ?

Début août 2005

C OU ?

Sur le perron de la mairie de COUZON AU MONT D’OR

C KI ?

Au premier plan, Pierre COLLET, qui a été élu président de l’ACEL en juin 2005, avec à sa droite Elrick BRÉBAND, Sylvain RIOU et à sa gauche Nicolas FRÉSARD et Pierre MOLINA.

une autre vue des mêmes.

Une fois de plus un grand bravo à Nicolas très proche de la vérité au travers d’un curieux poème, à la fois allusif et abscons. Jules fut le premier à répondre et a donné le nom de deux personnages ainsi que le lieu et aurait pu gagner car les autres commentaires son très intéressants et propices à une belle conversation, mais hors sujet.

Cette fois, il n’y a pas de gagnant car le nombre de réponses est vraiment insuffisant.

Pour comprendre un peu le poème de Nicolas, voici la petite histoire de cette photo…

Tout a commencé en 2004 avec N.B.

Le Président BONIN va prononcer un discours qui fera date.

A la suite d’un discours à l’occasion des festivités du cinquantenaire de l’ACEL, l’incompréhension est totale entre le Conseil Municipal et le Conseil d’Administration de l’ACEL, et le président Bonin démissionne en Juin. Il est remplacé par

Fabrice PERRIER.

Dès son élection le nouveau président est fermement invité à se présenter à Monsieur le Maire et ses Adjoints afin d’éclaircir les propos de son prédécesseur. Comme on connait Fabrice PERRIER, refuse d’obtempérer à ce qui ressemble fort à une convocation.

De nombreux échanges épistolaires auront lieu toute la saison 2004-2005, mais Fabrice, le rebelle, ne cède pas aux injonctions de l’Adjoint aux Associations de l’époque.

En juin 2005, Fabrice PERRIER démissionne et s’explique dans le journal LE PROGRÈS qui à l’époque s’intéressait beaucoup à l’ACEL (ce n’est plus le cas, et nous vous donnerons bientôt quelques explications)

Fabrice PERRIER est remplacé par Pierre COLLET (au centre sur les photos) mais le Conseil d’Administration ne change pas (sur la photo il manque J.T.).

Au coeur de l’été 2005, le Président et son Conseil répondent favorablement à une invitation de Monsieur le Maire afin de rétablir un dialogue avec l’équipe municipale.

Alors « kesskifonla », ils se laissent prendre en photo avant une franche discussion avec l’équipe municipale au grand complet dans la salle des mariages…

En juin 2006 le Président ne démissionne pas!

Une petite précision : la photo a été prise par votre serviteur au Club-House de l’ACEL

A ce jour Pierre COLLET est toujours à la tête de l’ACEL et nous pouvons espérer qu’il le sera encore en 2013-2014 pour les 60 ans de l’ACEL et les élections municipales.

Maître Sibor


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter
  • email
  • LinkedIn

Les commentaires sont fermés.