SPONSORS

regal-palais_recto encartacelsite2017-h bouchcouz-1 carte_dada grafpik-recto carte-samelec epis-tete theatre-des-bords-de-saone

ÉCHECS : ÉNORME !

Lors du dernier week-end de Championnat, les joueurs d’échecs de l’ACEL ont fait aussi bien que les pongistes : 4 rencontres, 4 victoires ! Mais les enjeux étaient d’un autre ordre.  ACEL 1 jouait le maintien en N3 et ACEL 2, le maintien en Régionale 1. Pour chacune, la défaite était interdite.

Rendez-vous le samedi 14 à ANNEMASSE pour ACEL 1 qui est opposée à GRENOBLE 2. Le deuxième de la poule allait jouer en toute tranquillité contre le petit poucet. A tel point qu’au 8ème échiquier la féminine déclare  forfait et les isérois ne présentent pas leur meilleure formation et ACEL 1 se retrouve  supérieure sur le papier ( sur les 7 premiers échiquiers, 12928pts pour GRENOBLE et 13413pts pour COUZON).

Alexandre SAVOYA,  Stéphane LENGLET et Claude ZILLIOX s’inclinent aux trois premiers échiquiers mais Jean-Michel DIJON au 6 et Jean-Marie MOLINA au 7 s’imposent logiquement donnant la victoire à leur équipe, ce qui permet à Éric DIDIER et Pierre MOLINA d’annuler en toute tranquillité malgré des positions gagnantes. A l’étonnement de tous, la formation couzonnaise inflige à GRENOBLE 2 sa première défaite de la saison ! Mais cela ne changeait rien au classement, le lendemain il fallait absolument gagner contre CHAMBERY pour obtenir le maintien en Nationale 3.

La préparation des joueurs pendant toute la semaine précédente et le formidable esprit d’équipe ont fait la différence, compensant l’infériorité sur le papier :

ACEL 1 (14643pts) bat CHAMBERY (15038pts) 3 à 2 ! (les deux défaites étant concédées par le capitaine, Éric DIDIER au 6ème échiquier et par Alexandre SAVOYA au 3ème)

Sans conteste  Claude ZILLIOX (1922pts) est le héros du jour. Sacrifié à l’échiquier numéro 1 contre DI NICOLANINIO (2334PTS !), il montre une combativité et un concentration telles qu’il force son adversaire à proposer la nulle, ce qu’il accepte. Avant cela, Cécile Paillat, survoltée, élimine rapidement sa jeune adversaire à l’échiquier numéro 8; Jean-Marie MOLINA (1750pts) fait du molina en sacrifiant une tour pour ensuite donner une magistrale leçon à Frédéric EYMARD (1860pts)au 7ème échiquier, tandis que Stéphane LENGLET (2011pts) gagne face à CHARVIN (2073pts) au deuxième. Jean-Michel DIJON et Pierre MOLINA obéissent alors aux ordres de leur capitaine  en se contentant de la nulle dans une position gagnante. ACEL 1 garde sa place en Nationale 3 !

En Régionale, l’enjeu était aussi capital pour ACEL 2 : une victoire était absolument nécéssaire pour le maintien.

A OYONNAX (12113pts) la formation d’Alain DUBREUIL (le seul à concéder une défaite) présente une légère supériorité sur le papier (+ 256pts).

Éric PONS gagne logiquement au premier échiquier tandis que Victor CHOMEL (1530pts) obtient un superbe nul contre SIVERA (1660pts) au 3ème, suivi par Jean-Luc ISOARDO au deuxième, Joaquin MOLINA au quatrième, Philippe DURBET au 6ème. Toutes ces nulles étant possibles car Gerhard MEIER et Éric LORRIN avaient déjà assuré la victoire en gagnant aux échiquiers 7 et 8 !

A Couzon, la formation de Jean-Sébastien PÉTRY n’a laissé aucune chance à l’équipe adverse…qui ne s’est pas présentée !

ENORME ! C’est ce qui revenait le plus souvent lors du petit vin d’honneur organisé salle Joseph Chatain, le  mardi suivant après les cours d’échecs.

                                                                                                           Le D.S.


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

1 commentaire pour ÉCHECS : ÉNORME !

  • éric pons

    Notre D.S voit des…eric partout !
    Marc Lorrin a assuré au 8° échiquier ! Non mais alors !