SPONSORS

bouchcouz-1 theatre-des-bords-de-saone grafpik-recto regal-palais_recto carte-samelec encartacelsite2017-h epis-tete carte_dada

ECHECS PAS D'ÉTINCELLES, PAS DE PÉPITES, DEUX DÉFAITES SÉVÈRES

Défaite 2-5 en Régionale lors de la 5ème ronde et défaite 2-5 en Nationale 3 lors de la 6ème, le dernier week-end échiquéen n’a pas été très enthousiasmant malgré la présence des deux premières équipes dans leur salle, ce qui permettait quelques  espoirs d’étincelles ou de pépites comme on a pu en connaître au tennis de table.

En Nationale 3, ACEL 1 (14373pts) est opposée à CLUSES (14808pts), une équipe globalement supérieure sur le papier. Mais si on étudie de plus près les classements, si cette supériorité est évidente sur les échiquiers 1, 2 et 8 avec 5758pts pour CLUSES contre 5071pts pour ACEL 1, elle change de camp sur les cinq autres avec 9302pts pour ACEL 1 contre 9050pts. On pouvait donc espérer un autre résultat que cette sévère défaite.

A l’échiquier numéro 1, Stéphane LENGLET (1981pts) se fait laminer par DELEVA (2225pts) et, dès le 37ème coup,  doit coucher son Roi…qui a déjà bougé 12 fois.

Au deuxième échiquier, le capitaine, Éric DIDIER (1910pts) résiste un peu mieux  face à MARCHAND (2044pts) et s’incline au 57ème coup.

Au troisième, Pierre MOLINA (1877pts) profite magistralement d’un sacrifice douteux de JEANNE (1958pts) au 23ème coup et  force l’abandon au 37ème en faisant au passage une belle performance.

Inversement, et la sévérité de la défaite est à chercher de ce côté, suivent trois contre-performances des acéliens aux échiquiers 4, 5 et 6. Claude ZILLIOX (1945pts), en petite forme, perd contre PARNY (1837pts), Jean-Michel DIJON (1910pts) ne se méfiant pas assez de son jeune adversaire GAUTIER (1741pts), se trouve rapidement dans une position difficile et  doit abandonner au 58ème coup après une longue agonie, tandis qu’Éric PONS (1830pts) joue un peu légèrement contre MONTBROUSSONS (1754pts) et se retrouve très vite dans une curieuse position qui le force à l’abandon au 38ème coup après avoir sdubi la pression depuis le 23ème.

Et pourtant, le père de Pierre avait lui aussi montré le chemin à l’échiquier numéro 7. Jean-Marie MOLINA (1740pts) s’impose facilement face à BARDOUT (1760pts) et donne très rapidement le deuxième point à son équipe qui n’est alors menée que 3-2, suivi par Cécile PAILLAT (1180pts) qui obtient la nulle contre Florine REAU (1489pts), une belle perf.

Il reste trois rondes pour atteindre l’objectif et il faudra montrer une autre combativité pour arriver à vaincre nos adversaires directs, et une excellente préparation. Premier rendez-vous le 20 mars, à Couzon, contre MEXIMIEUX.

Le  résultat d’ACEL 2 fera l’objet d’un prochain article.

                                                                                                      Le D.S.

L'équipe 1 Echecs pour la 5ème Ronde


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.