SPONSORS

grafpik-recto regal-palais_recto theatre-des-bords-de-saone carte_dada epis-tete encartacelsite2017-h carte-samelec bouchcouz-1

2EME JOURNÉE, PHASE 2, Tennis de table

PAUVRE MÉLODIE EN SOUS-SOL POUR LA UNE

D’abord les faits.

ACEL 1 (qui vient de Pré-Régionale) se déplace à LA TOUR DE SALVAGNY, une équipe arrivée 3ème de sa poule en Départementale 1 à l’issue de la première phase. L’équipe « fanion » de l’ACEL totalise 4420pts contre 4159pts, soit un solde positif de 261pts, et si on ne compte que les trois titulaires ACEL face aux trois meilleurs classés adverses, 3570pts à 3152pts, soit un solde positif de 418pts.

Face à une telle supériorité, la victoire est dans la raquette, voire, en cas de rupture chaotique des valeurs, un nul déporté de la raquette adverse. Mais une défaite à la fois aussi humiliante que burlesque, non !

Résultat : 3 parties gagnées sur 15 en simples pour les trois titulaires (pas une seule victoire en double, même pas du double Varciat-Riou, 2455pts face à Blyrac-Blyrac, 2107pts, et une performance du joueur à l’essai, un bon point pour lui, Anthony Gomez (850pts) qui bat Viand (1001pts), un joueur qui avait éliminé deux titulaires, Varciat (1277pts) et Fumet (1115pts).

L’objectif de remonter en Pré-Régionale n’est pas encore irréalisable. Je ternterai le tout pour le tout le 20 février contre IRIGNY.  En cas de défaite, les titulaires de la une, condamnés à finir la saison en semble, pourront  continuer tranquillement leur chemin dans les sous-sols de la départementale 1 en chantant leur mélodies de la plainte.

HEUREUSEMENT IL Y A LES TROIS AUTRES ÉQUIPES.

La deux (3683pts) se déplaçait à ÉCULLY (2596pts) et a fait mieux que prévu.

Avec deux  titulaires (Collet et Kédochim), un renfort (Fabienne Marcoux) et un joueur à l’éssai (Adrien Pétrignani, entré à l’École de Tennis de Table en septembre 2010), ACEL 2  gagne par 15 parties à 3, grâce aux deux très belles performances d’Adrien pour sa première compétition et à sa victoire en double avec Loïs Kédochim. Voilà une équipe digne de l’éthique acélienne !

La trois a suivi, avec deux titulaires (Chastagner et Journet), un renfort (Tverdenko) et un joueur à l’essai, Pierre Beaume qui impose son statut de titulaire probable en faisant deux performances sur trois possibles. Résultat, victoire 16 parties gagnées à 2 !

La quatre, seule équipe largement inférieure sur le papier, (2275pts à 2682pts)  a su résister en s’inclinant 4 parties gagnées à 14, grâce  à une belle performance de Jules Bourgoin (500pts) contre Médolano (601pts) et en sachant qu’il y a eu 5 parties en cinq manches dont une seule gagnée, par le capitaine, Louis Bachaud.

Prochaine journée, le 20 février, dernière chance pour l’équipe une de rester « fanion ».

                                                                                                          Le D.S.


Vous aimez ? Partagez !
  • Print
  • Facebook
  • RSS
  • Twitter

Les commentaires sont fermés.